2007-10-20

Investir du 20/10/2007

Nicox joue gros avec son « super anti-inflammatoire »

La petite société de biotechnologie française semble agir comme si le feu vert des autorités de santé américaines (FDA) au lancement aux Etats-Unis de son anti-inflammatoire Naproxcinod, attendu fin 2008, était acquis.
Nicox a ouvert une filiale dans le New Jersey, où seront regroupées ses activités commerciales et réglementaires américaines.
Il est vrai que la FDA avait reconnu en 2006 le degré de sécurité offert par le produit en n’imposant pas – fait rare – d’études complémentaires sur ses effets secondaires cardio-vasculaires. Ces mêmes effets avaient entraîné en 2005 le spectaculaire retrait du marché de Vioxx de Merck. Toutefois, le récent rejet de l’anti-inflammatoire Prexige de Novartis par la FDA rappelle que rien n’est joué. Ce qui explique que la valorisation de Nicox, qui frôle 800 millions d’euros et reposerait à près de 50 % sur le Naproxcinod, marque une pause depuis un an.

Source : Investir du 20/10/2007, page 3

Est-il si étonnant que NicOx continue de se préparer à la commercialisation avant d'avoir le feu vert de la FDA ? Il faut 18 à 24 mois de pre-marketing, roadshows et autres pour préparer un lancement, attendre le dernier moment et l'obtention de l'AMM serait totalement dénué de sens au vu du temps (et donc du CA) perdu faute d'anticipation.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Nicox a mis du Champagne au frais dans son Nouveau Logo NicOx

C'est plus qu'un signe, c'est un signal

Dom Pérignon a dit…

Mitch

Ce serait bien de reproduire ce nouveau Logo sur votre site sans attendre l'ouverture des bouteilles, ce qui ne devrait plus tarder.

merci pour ce site