2006-03-21

NicOx S.A. et Merck & Co., Inc. signent un accord majeur, exclusif et mondial, dans le domaine des antihypertenseurs

(21/03/2006 08:56:00)

Le 21 mars 2006. Sophia Antipolis, France (www.nicox.com) et Whitehouse Station, New Jersey, Etats-Unis (www.merck.com).

NicOx S.A. (Eurolist : NICOX) and Merck & Co., Inc., annoncent aujourd'hui avoir signé un nouvel accord majeur de collaboration pour le développement de nouveaux médicaments antihypertenseurs utilisant la technologie brevetée de libération d'oxyde nitrique de NicOx. Cet accord fait suite à l'achèvement réussi de la collaboration de recherche entre les deux sociétés, laquelle a généré des résultats prometteurs.

Selon les termes de l'accord, NicOx recevra un paiement initial de € 9,2 millions (US$ 11,2 millions) et pourrait recevoir des paiements supplémentaires potentiels liés au franchissement d'étapes de € 279 millions (US$ 340,2 millions). NicOx dispose de l'option de co-promouvoir les produits résultant de cet accord, moyennant une rémunération en fonction du nombre de visites rendues auprès de médecins spécialistes, tels que les cardiologues, aux Etats-Unis et dans certains des principaux pays européens. De plus, Merck versera à NicOx des royalties d'un montant conforme aux pratiques de l'industrie sur les ventes de tous prod uits résultant de cette collaboration.

L'accord porte sur les dérivés donneurs d'oxyde nitrique de plusieurs classes majeures d'agents antihypertenseurs pour le traitement de la tension artérielle élevée, des complications de l'hypertension, et d'autres pathologies cardiovasculaires et apparentées. Merck dispose du droit exclusif de développement et commercialisation des antihypertenseurs utilisant la technologie de libération d'oxyde nit rique de NicOx dans le traitement de l'hypertension systémique.

NicOx continuera d'être impliquée dans le nouveau programme de recherche qui sera centré sur l'identification de candidats tête de série au développement, alors que Merck financera et gèrera toutes les activités de développement précliniques et cliniques supplémentaires qui suivront l'identification des composés tête de série.

" Nous sommes très satisfaits d'initier cette nouvelle collaboration avec NicOx dont le but est de traiter l'un des problèmes de santé les plus importants au niveau mondial, " a déclaré Anthony Ford-Hutchinson, Ph.D., Executive Vice President, Research Medicine, Merck Research Laboratories. " Nous pensons que la technologie innovante de libération de NO de NicOx a le potentiel de conduire au développement de médicaments antihypertenseurs nouveaux et améliorés. Avec ce nouvel accord, nous renforçons notre excellente collaboration existante avec NicOx afin de combiner les compétences de NicOx dans la recherche avec le leadership de Merck en matière de développement et de commercialisation dans ce domaine, avec l'objectif commun de faire progresser les soins aux patients. "

"Nous sommes ravis de la signature de ce nouvel accord avec Merck qui démontre l'importance de notre recherche dans le domaine cardiovasculaire " a déclaré Michele Garufi, PDG de NicOx. " L'option de co-promotion des produits résultant de cet accord aux côtés de Merck, qui détient depuis longtemps l'une des principales franchises de l'industrie dans le domaine cardiovasculaire, est essentielle à la stratégie de NicOx. Nous entendons utiliser cette opportunité pour favoriser notre transformation en une société biopharmaceutique pleinement intégrée. "

La signature de ce nouvel accord majeur fait suite à la finalisation positive de la précédente collaboration de recherche avec Merck, laquelle a généré des résultats prometteurs montrant que la libération d'oxyde nitrique peut améliorer l'efficacité d'agents antihypertenseurs dans des modèles in vivo. Les résultats ont montré qu'un prototype de composé antihypertenseur donneur de NO était plus efficace pour abaisser la tension artérielle que le composé apparenté de référence largement utilisé dans des modèles établis d'hypertension. Des données préliminaires prometteuses ont été obtenues avec une classe supplémentaire d'antihypertenseurs. Merck et NicOx vont maintenant se concentrer sur l'identification de candidats au développement.

" Nous pensons que la libération d'oxyde nitrique offre le potentiel de fournir des agents antihypertenseurs disposant d'une efficacité améliorée, " a ajouté Ennio Ongini, Vice-Président de la Recherche chez NicOx. " Les résultats obtenus dans le cadre de notre collaboration de recherche conjointe avec Merck valident le concept que la libération d'oxyde nitrique augmente l'activité antihypertensive. Nous avons hâte de voir cet important programme entrer en phase clinique dès que possible, suite à la signature de ce nouvel accord avec Merck. "

Des études cliniques de grande ampleur ont depuis longtemps démontré qu'une hypertension non contrôlée augmente de manière significative les risques d'insuffisance cardiaque, d'infarctus, d'attaque cérébrale et d'insuffisance rénale. Malgré le caractère indiscutable de cette donnée, les traitements demeurent insuffisants et il est estimé que moins de la moitié des patients sous traitement antihypertenseur ont une tension artérielle contrôlée. Le recours à une combinaison de deux médicaments ou plus est souvent nécessaire pour atteindre la tension artérielle cible des patients, ce qui montre la persistance du besoin de traitements plus efficaces.

Des résultats expérimentaux suggèrent que l'oxyde nitrique endothélial, libéré à partir de la paroi interne des vaisseaux sanguins, joue un rôle important dans le contrôle de la tension artérielle. De plus, l'action de l'oxyde nitrique semble interagir avec le système rénine-angiotensine et l'équilibre entre ces deux systèmes de signalisation semble important dans le contrôle de la tonicité vasculaire et dans le fonctionnement du rein.


Source :companynewsgroup.com

1 commentaire:

laurent a dit…

article trouvé sur finance.google
http://www.pharmaceutical-business-review.com/article_feature.asp?guid=7AFAEC4C-281E-4934-ABF9-77BF025C645A